Le travail à domicile moins cher que le travail au noir

Depuis quelques temps, on a pu constater que de plus en plus de mesures fiscales étaient mises en place afin de soutenir le travail a domicile, que ce soit le tele travail ou le travail à travers les chèques emploi service.

Un secteur en plein développement

En effet, le travail à domicile a progressé de plus de 1% sur les trois premiers mois de l'année, alors qu'il était en baisse depuis quasiment un an. Ce sont surtout les incitations fiscales mises en place par l'État depuis décembre qui ont permis de soutenir cette activité. Cela permet également aux particuliers qui désiraient faire du "black" d'avoir beaucoup moins d’avantages à le faire dans la mesure où l’on assiste à un allégement concret des charges concernant l'emploi à domicile. En effet, depuis décembre, ce sont 2€ de plus qui seront retranchés sur les cotisations sociales concernant le nombre d'heures travaillées. Au final, le travail déclaré est pour la première fois devenu moins cher que le travail au noir. A titre d'exemple, pour une nounou qui était payée 10€ l’heure sans être déclarée, elle reviendrait désormais à 8€ de l’heure en déduisant les 2€ ainsi que les 50% de crédit d'impôt dont vous pouvez bénéficier à travers la rédaction d'un contrat de travail. Cela permet aussi de pouvoir lutter contre ceux qui désiraient gagner de l argent sur internet sans déclarer leur activité. Cela ne sera bientôt plus possible dans la mesure où il y a quelques mois l'Etat a mis en place la règle du « premier euro encaissé premier euro déclaré » alors qu’il laissait une marge d'essai dans le passé avec un seuil de tolérance en matière de chiffre d’affaires.